Archives par mot-clef : roman policier

Edito de septembre 2010

Publié le par admin

Par Yun Sun Limet

Le policier demeure une valeur sûre lorsqu’il s’agit d’aborder les questions du programme liées au romanesque : dernier avatar codifié d’un genre inépuisable, il permet en effet d’étudier le personnage de roman, de mettre en perspective la question du réalisme, d’analyser la richesse des possibles d’une structure narrative. Sans parler bien sûr du simple plaisir de lecture lié à l’enquête. Les deux séquences proposent des études approfondies de classiques du genre : un Simenon et un Chandler. Lire la suite

Publié le par admin
Marqué avec , , , , , , , , , , ,

Interview de Fabrice Bourland

Publié le par admin

Fabrice Bourland est un jeune auteur qui s’est fait un nom à travers quelques romans remarqués dans la collection « Grands détectives » chez 10/18 (Le Fantôme de Baker Street, Les Portes du sommeil, La Dernière Enquête du chevalier Dupin et Le Diable du Crystal Palace). Son écriture tout à fait originale, parce qu’elle joue des références littéraires tout en proposant de véritables enquêtes, nous a donné envie de le rencontrer. Une belle rencontre pour faire écho à notre numéro de septembre sur « Revisiter le polar ». 

À consulter également : notre supplément 10/18 dans la rubrique Partenariats.

Lire la suite

Publié le par admin
Marqué avec , , , , ,

La revue de septembre 2010 : « Revisiter le polar »

Publié le par admin

NRP Septembre 2010Le roman policier est un genre vivant qui n’a cessé de se renouveler depuis son apparition au cours du XIXe siècle. Les deux séquences de ce numéro de rentrée portent sur deux classiques : un Simenon (Le Charretier de la Providence) pour la 1re et un Chandler (Le Grand Sommeil) pour la 2de.

L’étude du Grand Sommeil est interdisciplinaire et replace le roman dans le contexte historique de la Grande Dépression aux États-Unis. Des propositions d’analyse cinématographique prolongent la séquence : le roman a été adapté par Howard Hawks avec l’inoubliable couple Humphrey Bogart-Lauren Bacall. À la figure du « privé » s’oppose celle du « commissaire » Maigret dans Le Charretier de la Providence.

 

Lire la suite

Publié le par admin
Marqué avec , , , , , , , , , , ,